Les styles de musique les plus influents au Brésil:

Elles sont une expression artistique basée sur les traditions et les coutumes d’un peuple.

Au Brésil, les musiques sont nées d'une influence des peuples indigènes, africains et européens.

SERTANEJO

SERTANEJA

Goiás, Minas Gérais et Sao Paulo

Typiquement brésilienne et caractérisée par une musique simple et mélancolique, cette musique est généralement présentée par un duo de chanteurs sur un style musical emprunté à la musique country. Elle est appréciée dans tout le pays. Ce style a été rendu célèbre mondialement avec le tube de Michel Telo "ai se eu te pego"

FORRO

FORRO

Nordeste

Musique typique des fêtes traditionnelles de la St Jean (Festas Juninas au Brésil). Ses sonorités sont caractérisées par l'accordéon, le zabumba, le triangle, le pandeiro, la flûte et le violon du Nordeste "Rebeca". L’origine du mot forro a plusieurs versions. La plus officielle viendrait de l’abréviation de forrobodo, qui signifie fête, bal populaire. Mais l’explication la plus originale viendrait de l'anglais : "for all" pour tous ! .

MPB

MPB

Brésil

Littéralement M.P.B signifie: Musique Populaire Brésilienne. Elle est née de la fusion de la bossa-nova et de l'envie de préserver les racines de la musique brésilienne. On peut tour à tour y sentir l'influence du rock, de la soul et du samba.
Ses icônes sont Elis Regina, Chico Buarque, Gilberto Gil, Jorge Ben Jor et Tim Maia. On y retrouve au final la plupart des musiques inclassables dans les styles brésiliens dominants.

FUNK CARIOCA

FUNK CARIOCA

Rio de Janeiro

Issu des bals des années 70 dans les « favelas » de Rio de Janeiro, son style affirme son style dans les années 80 influencées par le Miami Bass aux sonorités alliant boîtes à rythmes et basses synthétiques. C'est dans les années 90 que s'intègrent les paroles en portugais dénonçant la pauvreté et la violence subie par les classes les plus pauvres de la société carioca. Ce style s'impose à partir des années 2000 avec des rythmes plus dansants et une explosion de l'érotisme dans les textes et les danses qui l'accompagnent.

SAMBA

SAMBA

Bahia, Rio de Janeiro et São Paulo

Ce style de musique majeur au Brésil est né de la rencontre des styles musicaux africains, européens et brésiliens.
D'une composition rythmique syncopée qui lui donne son swing c'est une musique binaire à deux ou quatre temps. Elle est principalement caractérisée par ses percussions et accompagnée de guitares et cavaquinhos.
On ne compte pas moins d'une vingtaine de styles différents de samba. Parmi les plus célèbres : samba-enredo, samba de partido alto, samba de roda, pagode, samba-canção, samba carnavalesco, samba de breque, samba de gafieira, samba-rock, samba-reggae.

BOSSA NOVA

BOSSA NOVA

Rio de Janeiro

Caractérisée par son timbre chaud et ses mélodies suaves, la bossa-nova est née à la fin des années 50. Elle entame son succès mondial en charmant les États-Unis dans les années 60.
Caractérisée par la guitare et le piano, elle exalte l'amour et la contemplation de la nature. Ses rythmes calmes et ses textes poétiques sur un ton narratif ont été immortalisés par les maîtres du genre : João Gilberto, Vinícius de Moraes et Tom Jobim.

BLOCOS-AFRO

BLOCOS-AFRO

Bahia

Influencées par le mouvement Black Power des années70, les populations noires de Salvador de Bahia ressentent le besoin d'affirmer et de revendiquer leur culture largement réprimée à l'époque. C'est en 1974 que naît avec le groupe Ilê Aiyê le premier blocos Afros.
Pour la première fois, un groupe de carnaval s'exprimait clairement contre les discriminations faites au descendant d'esclave et mettait en valeur toute la richesse de la culture, de l'histoire et de l'esthétisme africain.
Dans sa lignée de nombreux blocos afros influents voient le jour comme: Mutuê , Malê Debalê et Olodum devenu mondialement connu avec son samba-reggae et son clip avec Mickael Jackson.
Cette musique est fortement caractérisée par ses percussions; atabaque, surdo, repique, timbal , tarol et certaines de ses influences rythmiques issues du candomblé.

FREVO

FREVO

Recife – Etat de Pernambouco

Le frevo un genre musical de cadence accélérée et syncopée fait pour le carnaval, afin de proposer plus d’animation et d'euphorie.
Le nom frevo est originaire du mot "ferver" en portugais (bouillir). Ce rythme carnavalesque a une influence provenant de la polka russe. À partir de 1880, la musique de rue de Recife n’était plus fournie uniquement par les bandas militaires. C’est le début des fanfares, au service des simples travailleurs. Les compositeurs ont rajouté aux fanfares, les caisses (tarol), pour soutenir le rythme.
Déclaré en 2012, patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

CHORO

CHORO

Rio de Janeiro

Toujours issu de la fusion des rythmes afro-brésiliens et européens, le choro apparaît en 1870. Musique mélancolique, elle est caractérisée par les sonorités de la flûte, de la guitare et du cavaquinho.
Sont nom viendrait du mot "xolo" qui était un style de bal des esclaves africains pendant la période coloniale ou peut être pour l'interprétation "pleureuse" des musiques de l'époque faite pour les adoucir et dont le mot "choro" pleure en portugais aurait naturellement donné son nom.
Au début du 20e siècle, des paroles sont ajoutées à la musique et en s'inspirant de la maxixe et de la samba, sont rythme s'accélère un peu, la rendant plus joyeuse.